actualité

ensemble à la maison

La période de confinement que nous vivons actuellement constitue une source de stress : difficultés à faire face à toutes les exigences du quotidien, inquiétudes pour les proches, notamment âgés ou avec des soucis de santé, remise en cause de nombreux projets (stages, vacances, évènements familiaux, …).

Elle constitue aussi une parenthèse privilégiée pour redécouvrir vos enfants, leurs particularités, leurs ressources, leur rapport aux apprentissages de l’école. Après deux semaines où les parents ont pu se plonger dans les apprentissages scolaires (les enseignants ont globalement très bien répondus à la demande), voici le temps des vacances. De drôles de vacances qu’il va falloir occuper avec les moyens du bord…

L’hôpital Robert Debré (Paris 19) met en ligne de nombreuses ressources à destination de tous les parents. Vous y trouverez beaucoup de suggestions très utiles, que votre enfant soit anxieux, bagarreur et colérique, hyperactif ou avec des troubles de la communication, ils ont pensé à vous en élaborant de nombreux documents de synthèse.

à propos des ressources …

Prendre confiance en soi c’est aussi s’autoriser à rêver, créer, inventer. Mais avoir des idées ne suffit pas, il faut aussi essayer de les réaliser en tenant compte des contraintes de temps, de matériel, de savoir-faire … Trouver en soi et autour de soi les ressources nécessaires pour aller au bout de son idée, c’est une compétence importante pour faire face aux nombreux défis de la vie à tout âge! Les deux photos de cet article présentent des réalisations faites en séance: une robe en toile de jute et un décor en carton et jute. Les deux créatrices ont 10 ans. J’en profite pour remercier nos voisins de la ressourcerie la manivelle pour le renouvellement régulier en matière première et jouets d’occasion.

décor pour petit personnage
un décor en carton et toile de jute
une robe en toile de jute
une nouvelle robe pour la grande poupée

des dessins pour les koalas

l'exposition de dessins des enfants
l’exposition de dessins des enfants

Ces jours-ci le couloir du cabinet accueille une exposition collective en lien avec l’actualité. Selon les réactions de chacun, on peut évaluer l’intérêt pour les évènements lointains et l’empathie pour les animaux …

rencontre avec Claude Pasquer

j’ai eu le plaisir de rencontrer récemment le peintre Claude Pasquer. Auteur d’un livre sur le pliage qui m’a beaucoup plu, il a inventé plusieurs jeux basés sur des formes géométriques. Ce sont à la fois des jeux de construction, de réflexion et de création. Sa peinture s’inscrit dans le même esprit, géométrique, colorée, elle laisse peu de place à la subjectivité: la composition est dictée par une règle du jeu fixée à l’avance par l’artiste. Malgré cela, le résultat est une vraie surprise, les combinaisons de couleurs surprennent et un rythme presque musical apparait.

La dernière exposition de Claude PAsquer est visible à La Borne, près de Bourges (galerie LABO24) jusqu’au 5 janvier 2020.

expo kiddicraft chez picwic maurepas

ma vitrine Kiddicraft chez Picwic Maurepas

Je présente dans la vitrine du magasin Picwic Maurepas une sélection de documents et jouets issus de ma collection personnelle. Il s’agit de jouets de la marque Kiddicraft, une marque pionnière dans la création de jouets pour petits conçus d’après les activités spontanés des jeunes enfants et réalisés en plastique coloré (c’était une nouveauté absolue à l’époque: la technique du moulage par injection venait d’être inventé). Kiddicraft a été créée en 1932 par l’anglais Hilary Page qui a passé de nombreuses heures dans les nurseries a observé les comportements des bébés et des jeunes enfants (voir son livre Playtime in the first five years, 1958). Les jouets Kiddicraft sont arrivés en France dans les années 50, diffusés par l’enseigne Bébé confort. Très connus pour ses jouets gigogne (gobelets, oeufs, tonneaux, cubes), Hilary Page est aussi le véritable inventeur des briques de construction encastrables, les Self Locking Building bricks, copiées avec le succès que l’on connait par la marque Légo.

L’exposition est visible jusqu’au 11 novembre 2019.

une autre vue de la vitrine

travaux d’été

les petites maisons en bois, toutes différentes

Reprise des consultations après l’interruption de la période d’été! Les derniers jours ont été consacrés à la rénovation, au rangement et au nettoyage des locaux. J’ai aussi mis à profit mon temps libre pour fabriquer des nouveaux éléments pour les séances de jeu avec les enfants.

exposition « le jeu disparu »

les bulles, elancourt, 1974-1986
le jeu disparu

Je présente pour une durée de deux semaines une exposition consacrée aux « bulles », un parcours de jeu extérieur installé dans le parc des Coudrays (Elancourt) au moment où a débuté le programme de développement de la ville nouvelle de Saint Quentin en Yvelines (quartier Elancourt-Maurepas, ville nouvelle de Trappes à l’époque). Ce jeu complètement novateur a marqué l’imagination des enfants d’alors (1974-1986).

L’exposition présente des témoignages, objets et documents d’archives. Elle propose aux enfants d’aujourd’hui une réflexion sur les liens entre sculpture, architecture et aires de jeux. L’exposition est accueillie dans les locaux du Prisme du 5 au 21 avril 2019, elle est ouverte uniquement aux scolaires (300 enfants environ pourront la visiter).

Pour en savoir plus, visitez le site http://lejeudisparu.fr

disparition de Marvin Zuckerman

portrait de 1986 de marvin zuckerman

Le professeur Marvin Zuckerman nous a quitté début novembre, il était âgé de 90 ans. Peu connu du grand public en France, Zuckerman a consacré une grande partie de sa carrière au concept de « recherche de sensations » (sensation seeking en anglais). Après des travaux initiaux sur l’expérience de la privation sensorielle, Zuckerman a commencé à s’intéresser aux différences entre individus dans leur besoin de stimulation.

Les travaux sur la recherche de sensations s’inscrivent dans un ensemble de théories plus vaste, centré sur l’idée qu’il existe un optimum de stimulation propre à chacun. Les théories de Daniel Berlyne sur la curiosité font également appel à cette hypothèse par exemple.

Zuckerman a proposé plusieurs questionnaires de personnalité pour mesurer le niveau de recherche de sensations. Il a montré que ce trait était un prédicteur de la propension à adopter des comportements à risque. Zuckerman a également montré de manière convaincante qu’il s’agissait d’une composante biologique de la personnalité, avec une héritabilité génétique.

ateliers curiosité à Oullins

J’étais jeudi 6 décembre à Lyon, plus précisément à Oullins pour la fameuse journée de Culture pour Tous. J’interviens depuis plusieurs années pour cette association lyonnaise sur le thème de la curiosité et c’est avec plaisir que j’ai décidé de relever le nouveau défi de cette année : présenter 4 ateliers de 30 minutes sur 4 thèmes différents sur la même matinée et avec 4 groupes différents d’environ 20 personnes.

Pour ce nouvel exercice, j’avais choisi les 4 thèmes suivants : les déclencheurs de la curiosité, apprendre par soi-même, cultiver la curiosité et un monde à partager (ce dernier thème sur les comportements exploratoires dans le monde naturel).

l’atelier cultiver la curiosité

La formule adoptée mixait des éléments de contenu, des vidéos pour provoquer la réflexion et des temps d’échange libre avec le public. Le timing était serré mais les participants ont bien joué le jeu et plusieurs sont venus me remercier pour cette proposition.